La Marmite togolaise : le voyage est dans l’assiette !

09 mars 2017 PAR
Surprenant mélange d’originalité, de convivialité et de discrétion, La Marmite togolaise, alias chez Jeannette, possède le charme typique de ces petites adresses insolites dont la Zone 4 a le secret. Ici tous les voyages culinaires sont possibles : des spécialités togolaises aux plats européens en passant par l’« exotisme » typiquement occidental de la raclette ou la pierrade ! Aventuriers culinaires et gourmands de tous bords ne passez surtout pas votre chemin !

La Marmite togolaise, c’est d’abord un cadre. Une agréable petite terrasse protégée des regards par des cloisons de moucharabiehs, dont l’espace se répartit entre grande tablée fraternelle, petit salon cosy et tablée plus intime, mêlant couleurs et matières chaudes : rouge cocon, rotin, bois. À l’intérieur, même déclinaison de rouges, blancs et noirs, pour une salle agencée de façon optimale.

La Marmite togolaise, c’est ensuite un esprit, un art de l’accueil, à la fois prévenant, attentionné et discret. Amabilité du personnel, rapidité du service, écoute des préoccupations du client : tout y est fait pour que l’on s’y sente à l’aise et profite de l’intimité d’un repas en amoureux ou de le la joyeuse exubérance d’une grande tablée d’amis.

Les plats eux aussi, s’adaptent avec bonheur à l’envie et l’humeur du moment.

Entre tradition…

Pour les amateurs ou les personnes curieuses de découvrir la cuisine togolaise, la maison propose plusieurs spécialités, dont le tchintchinga (ou suya au Nigeria), star des grillades ouest-africaines à base de brochettes de filet de bœuf ou d’agneau, assaisonnées d’une préparation incorporant arachides grillées et moulues, poivre de Cayenne, paprika fumé, poudres d’ail, d’oignon et de gingembre, poivre blanc, piment, bouillon et huile végétale − on en salive rien que d’écrire ces lignes. Et vous en les lisant, ça va ? Vous ne bavez pas trop d’envie ?

Autre recette traditionnelle togolaise à découvrir, le poulet djenkoumé, un met à base de farine de maïs cuite dans un mélange de concentré de tomates, d’oignons rissolés et de bouillon convoquant toute la magie des saveurs africaines et le savoir-faire de ses praticiennes.

et « exotisme » européen

Et si vous ne vous sentez pas d’explorer les saveurs togolaises, vous pouvez toujours pousser jusqu’en Suisse avec la raclette, ou profiter de la convivialité d’une pierrade partagée entre amis. Les doses sont généreuses, pour un rapport qualité et quantité-prix imbattable ; les sauces variées et goûteuses, et surtout, que les grosses faims se rassurent, elles seront servies rapidement !

En tout cas, pour nous ce fut le cas, et un régal intégral. Nous ne saurions donc que trop vous recommander de vous essayer aux bonheurs gustatifs variés que propose cet établissement chaleureux et généreux, aussi bien au niveau de son accueil et de son service que de ses assiettes. Particulièrement idéal pour un dîner un peu tardif, ou pour prolonger l’afterwork entre amis, amants ou proches.

N. B. Toutes les infos pratiques concernant cet établissement sont à retrouver sur le Guido

A lire aussi