La baie de Cocody est morte !

25 janvier 2014 PAR

Comment en quelques décennies, la baie de Cocody est devenue la plaie de Cocody.

Au commencement était une baie. Une étendue d'eau en forme d'anse enfoncée dans les terres. A l'abri des vents, peu profonde, d'une couleur qui étale son magnifique spectre entre le bleu azur et le vert de la forêt. Comme à Copacabana, Sydney, Beyrouth ou Halong, cette baie séduisit tout de suite. Le colon s'y installa. D'un côté, il établit son quartier administratif et d'affaires, de l'autre il établit ses quartiers. Ainsi, à tout moment de la journée, il ne quittait jamais des yeux la magnifique baie qu'il appela « Baie de Cocody », du nom du quartier où il construisit ses plus belles maisons.

Autour de la baie de Cocody, s'épanouit une cité prestigieuse, hérissée de buildings, balafrée d'échangeurs, et en permanence éclairée comme un jour de carnaval. La ville, fière, faisait des envieux dans toute la sous-région et se mirait d'orgueil dans les eaux tranquilles de sa jolie baie.

Et puis, la ville se mit à grossir, grossir, grossir... La pimpante fiancée devint une matrone obèse, déformée et acariâtre. La magnifique anse qui fit son orgueil n'était désormais plus qu'une pustule purulente au milieu de son visage, un cloaque malodorant collé à ses fesses. Et la baie devint plaie. Une plaie nourrie de la fange et des excréments ruisselant de toute la ville.

Ainsi mourut la baie de Cocody.
by Gauz

La baie de Cocody en images

No images found.

A lire aussi