Œufs, cloche, chocolat… : d’où viennent les traditions de Pâques ?

13 avril 2017 PAR
La fête de Pâques est considérée comme la plus grande fête chrétienne, car elle célèbre la résurrection du Christ Jésus, trois jours après sa mort sur la croix. Cependant au fil du temps, elle revêt d’autres connotations et on y associe certaines traditions laïques telles que les œufs, les chocolats, les cloches et les lapins. Mais que viennent faire ces symboles dans l’histoire pascale ? Voici en quelques points ce qui est à savoir sur Pâques et ses traditions.
  1. L’origine des œufs

Ils revêtent de multiples facettes et égayent notre fête. En chocolat, en sucre, peints ou encore cuits, l’œuf est le symbole de la fête de Pâques.

Dans l'Antiquité, Egyptiens, Perses et Romains s'offraient déjà des œufs peints, symboles de vie, au printemps. La tradition chrétienne date, elle, du IVème siècle : l'Eglise interdisant de consommer des œufs durant le Carême, ceux-ci étaient conservés jusqu’à la fin du jeûne, pour être décorés et offerts à Pâques. Ce n’est qu’au XVIIIème siècle que l’on a eu l’idée de vider les œufs pour les remplir de chocolat afin de marquer la fin du Carême. Fort heureusement pour le bonheur de nos papilles, cette tradition perdure et est encore très présente dans certains pays, comme l’Allemagne.

  1. La chasse à l'œuf : pourquoi les cloches ou les lapins ?

Pour certains, ce sont les cloches qui apportent les œufs. Cette tradition provenant du catholicisme existe encore en France, en Belgique et en Italie. Pour cette religion, Jésus a été crucifié le vendredi de la semaine sainte. Ainsi, dès le jeudi de cette semaine, l’Eglise catholique entre dans une période de deuil durant laquelle sonner la cloche est interdit. Il s’est donc créé une légende selon laquelle, les cloches se rendraient à Rome et c’est leur retour, accompagné d'œufs décorés et de friandises, qui annoncerait la résurrection du Christ.

Pour d'autres, c'est un lapin ou lièvre, selon le pays, qui apporte les œufs aux enfants. Cette tradition du lapin de Pâques vient d'Allemagne (le Osterhase) et de l’est de la France et a gagné les Etats-Unis (le Easter Bunny). Pourquoi cet animal ? Parce qu'il symbolise le printemps, le renouveau et la fertilité. En Suisse, c'est un coucou. Certains historiens pensent que les Européens protestants se sont approprié le symbole du lapin de Pâques au XVIIème siècle afin de se dissocier des traditions catholiques.

  1. Le chocolat

Le chocolat de Pâques est quant à lui une coutume purement commerciale, qui profite du fait que les chrétiens qui font le carême ont l'habitude de célébrer la fin du jeûne en mangeant des friandises.

  1. L’agneau pascal

Symbole de pureté et d'innocence, il tire son origine de différents passages de la Bible. C’est l'un des symboles de Pâques dans la religion chrétienne comme dans la religion juive, et il est présent sur la table du repas de Pâques. Dans la religion chrétienne, il est l'une des représentations du Christ.

En Alsace, il existe même un gâteau en forme d’agneau pascal. Symbolisant la pureté et l’innocence, il est censé porter chance.

Quoi qu’il en soit, Pâques demeure un grand moment de réjouissances partout dans le monde. Alors, quelque soit ce que vous célèbrerez ce jour-là, nous ne pouvons que vous souhaiter d’intenses moments de joie remplis de friandises chocolatées.

A lire aussi