Chagrin d’amour : 5 étapes essentielles pour survivre après une séparation

22 septembre 2017 PAR
Chacun de nous a été, au moins une fois, confronté au chagrin d’amour, cette douleur lancinante due à la séparation d’avec l’être aimé. On croît mourir à petit feu, on a plus goût à rien...et pourtant il faut continuer à avancer. Comment faire pour dominer ce tourbillon de pensées négatives et passer à autre chose ? Voici quelques conseils pour vous montrer qu’une peine sentimentale n’est jamais insurmontable.

Etape 1 : faire le deuil de la relation

Comment peut-on faire le deuil d’un être cher si l’on n’accepte pas qu’il soit mort ? Il en est de même pour les relations amoureuses. Si on veut tourner la page, il est indispensable d’encaisser le choc de la séparation et d’accepter la rupture. On a le cœur brisé mais on n’y peut rien. Ce qu’il faut éviter le plus possible c’est de vouloir retenir son partenaire contre son gré. Lui courir après ou envoyer une tonne de messages ne lui fera pas changer d’avis et ne fera que nous rabaisser. A la tristesse de la séparation, il vaut mieux ne pas ajouter un égo ébréché ou l’angoisse d’une messagerie qui reste vide.

Etape 2 : se poser les bonnes questions

Il ne s’agit ni de désigner à tout prix un coupable, ni de se mettre la faute dessus pour culpabiliser. Les questions qu’il faut se poser tiennent plutôt lieu de bilan. Savoir ce qui a bien marché et ce qui l’a moins bien vous permettra de ne pas répéter les mêmes erreurs et de prendre de nouvelles résolutions pour un avenir haut en couleurs.

Etape 3 : tourner la page

Plus facile à dire qu’à faire, me diriez-vous. La chose est pourtant moins complexe qu’elle n’y paraît et pour y parvenir, il est essentiel de mettre toutes les chances de son côté. Couper les ponts avec son ex est primordial, tant physiquement que par la pensée. Evitez temporairement les lieux qu’il fréquente et débarrassez-vous de tout ce qui vous le rappelle, aussi bien ses affaires restées dans la maison que ses petits cadeaux, qui vous entraîneront inévitablement dans la mélancolie. Fuyez les remords, le regret et toute autre pensée négative tout en vous occupant l’esprit : sport, films, lecture seront les bienvenus.

Etape 4 : se reprendre en main

Le plus dur est derrière, on a toujours mal mais on est bien décidé à recommencer à vivre. Si vous vous étiez isolé, il est temps de reprendre une vie sociale. Vous pouvez contacter des amis perdus de vue et sortir de temps à autre. Attention cependant à ne pas précipiter les choses, cela pourrait être préjudiciable si vous n’êtes pas encore prêt. Il est également important que vous vous trouviez de nouveaux centres d’intérêt (nouveau job, apprentissage de langue, art...) le tout étant de rester actif et de s’occuper positivement. La reprise en main doit s’accompagner d’une remise en forme : le moment est venu de recommencer à prendre soin de cette apparence si longtemps négligée à cause de la douleur... Faites un tour chez le coiffeur, faites du shopping, remettez-vous au sport... bref faites-vous plaisir, coup de booste assuré !

Etape 5 : profiter de son nouveau statut de célibataire

Oui vous avez bien lu ! Être célibataire n’est pas une fatalité ! C’est au contraire l’occasion toute trouvée pour faire des choses que vous aimez, mais que vous ne pouviez pas faire parce que vous étiez en couple. Ouvrez votre univers à de nouvelles rencontres sans toutefois vous précipiter dans une nouvelle relation, le tout n’étant pas de sauter sur le/la premier(e) venu(e). De plus pouvoir faire ce qu’on veut, quand on le veut sans avoir de comptes à rendre à personne, n’est-ce pas merveilleux ?

A lire aussi