Les bouillottes fait maison

12 juillet 2014 PAR

Période de pluie, période de froid. Trois astuces de mamie pour une bouillotte fait maison.

Vous avez froid à cause de la saison, de la fièvre ou vous êtes naturellement frileux ?  Ce qu’il faut faire c’est : s’habiller chaud, boire une bonne tisane ou un thé et se fabriquer en 2 temps 3 mouvements une bouillotte fait maison, pour vous tenir chaud toute la nuit (ou la journée).

Astuce 3 : bouillotte de sable

La bouillotte de sable consiste à chauffer du sable sec dans un récipient sec et ensuite le mettre dans un ou plusieurs morceaux de tissus pour éviter que le nœud ne se défasse, et que le sable ne se répande dans le lit. Voici notre première bouillotte.

Astuce 2 : bouillotte de pierre

Pour ceux qui ont encore une cuisine traditionnelle, ou ont la possibilité d’utiliser le feu d’un foyer, un fourneau à charbon, ou encore un fourneau de barbecue, trouvez des grosses pierres ou des morceaux de roche (les morceaux de brique sont à proscrire car leur porosité les rendent friables sous la chaleur), que vous disposerez sous le foyer ou le fourneau pendant le temps de préparation de vos repas quotidiens. Ensuite retirez les pierres que vous mettez par 2 ou 1 (selon la taille escomptée) dans du sable sur un morceau de tissu, pour éviter que les pierres ne soient en contact entre elles et ne consument le tissu, attachez vigoureusement et soigneusement. Notre deuxième bouillotte est prête.

Astuce 1 : la bouillotte de verre

C’est l’astuce la plus simple. Elle consiste à porter de l’eau à ébullition, pour ensuite la transvaser dans une bouteille en verre à l’intérieur de laquelle on aura préalablement mis un carreau de sucre ou une cuillère à café de sel (pour éviter que la bouteille n’explose). Refermez la bouteille et recouvrez-la d’une grande serviette pour éviter tout contact avec la peau. Dormez en serrant la bouillotte contre vous. Le désavantage c’est que l’eau refroidit vite.

Ces trois astuces de bouillote se valent. Mais leur efficacité dépend des possibilités de l’environnement et de l’accessibilité des éléments pour la réalisation de l’une ou de l’autre. La vigilance et la précaution sont tout de même souhaitées.

Aude Fadiga

A lire aussi