Mettre le feu aux poudres

21 juillet 2017 PAR
La Côte d’Ivoire accueille ce vendredi 21 juillet 2017, les 8ème Jeux de la Francophonie. Plusieurs personnalités et athlètes y sont attendus. Et comme depuis quelques temps, le pays n’a pas bonne presse du fait des nombreuses revendications, espérons qu’aucune grève, ni mutinerie ne viendra « mettre le feu aux poudres ».

« Mettre le feu aux poudres », c’est aggraver une situation. C’est aussi déclencher des réactions ou sentiments violents.

Pas besoin d’être savant pour comprendre le sens de cette expression. Car, si on allume la mèche destinée à faire exploser la poudre, on va effectivement provoquer une explosion.

Bref, au XVIe siècle, on disait « mettre le feu aux étouppes » (puis étoupes) pour « déclencher la colère ou une passion amoureuse ». C'est dès le XVIIe siècle que la poudre a commencé à remplacer l'étoupe.

Mais il faut aussi savoir qu’au XVIIIe, l'expression d'origine avait aussi une connotation érotique car le feu symbolisait l'ardeur amoureuse et l'étoupe était, comme dans la marine, ce qui servait à boucher un trou.

A lire aussi