En avoir plein le dos

Depuis quelques temps, les djihadistes ont décidé de semer la terreur et le désarroi dans le monde : attaque le dimanche 18 juin 2017 d’un campement malien ; attaque du café-restaurant Istanbul dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 août dernier, à Ouagadougou ; attaque de Barcelone le jeudi 17 août passé. Quand cela cessera-t-il ? Parce que franchement, on commence tous « en avoir plein le dos » de cette insécurité grandissante.

« En avoir plein le dos » signifie en avoir marre, être excédé, accablé.

L’expression « en avoir plein le dos » fait partie des expressions françaises qui font référence au corps humain et pour laquelle la majorité des français est qualifiée d’hypocondriaque.

Née au début du XIXe siècle, elle est issue d’une autre expression plus ancienne « en avoir plein le cul » qui remonte quant à elle au XVIe siècle, mais qui fut abandonnée au fil du temps à cause de sa connotation vulgaire.

De sa naissance à nos jours et quelque soit la forme utilisée, cette expression a gardé le même sens et s’utilise toujours pour exprimer un ras-le-bol.

A lire aussi