Donnons notre sang, sauvons des vies !

14 juin 2017 PAR

Chaque année, le 14 juin, les pays du monde entier célèbrent la Journée mondiale du donneur de sang. La campagne de cette année 2017 a pour thème : le don de sang dans les situations d’urgence. En Côte d’Ivoire, le sang est prélevé, traité et mis à disposition, depuis 1958, par le Centre national de transfusion sanguine (CNTS).

Pourtant malgré tous les efforts déployés, le sang continue de manquer au CNTS. Peut-être parce que nous ne comprenons pas l’importance du don de sang ou peut-être parce que nous avons encore des appréhensions à donner un peu de notre sang. Pour briser toutes nos réticences, le CNTS répond à toutes nos préoccupations relatives au don de sang.

Les besoins du CNTS

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour être autosuffisant en produits sanguins, il faut qu’un 1% de la population ivoirienne soit prélevée.

La population de la Côte d’Ivoire étant estimée à 23 millions d’habitants, l’objectif est donc de prélever au moins 230.000 poches de sang par an, soit environ 19.167 poches de sang par mois et 639 poches par jour. En 2016, le CNTS n’a réussi qu’à prélever 168.025 poches de sang.

L’appel du CNTS

Aujourd’hui, avec le plateau technique performant dont dispose le CNTS, la Côte d’Ivoire a pu relever le défi de la qualité des produits sanguins distribués sur l’étendue du territoire national. Cependant, la question de l’autosuffisance en produits sanguins demeure une préoccupation majeure. C’est pourquoi, plus que jamais, le Centre national de transfusion sanguine a besoin de vous, de nous pour sauver la vie des malades qui en ont besoin. Comment ? En tendant simplement le bras pour donner un peu de sang de façon bénévole et anonyme. Et si tout le monde s’y met, nous pourrions non seulement créer un réseau de donneurs de sang sains, conscients de participer à un acte de santé et de solidarité mais aussi mettre en place un mécanisme durable et un financement adéquat de la transfusion sanguine en Côte d’Ivoire.

Des questions, des réponses

Qu’est ce que le don de sang ?

Le don de sang est un acte volontaire et gratuit qui consiste à faire prélever une poche de sang en vue de donner à une personne qui en a besoin

Qu’est ce que la transfusion sanguine ?

La transfusion sanguine, c’est le fait de prendre du sang chez un donneur et après l’avoir analysé, de le donner à celui qui en a besoin.

Qui peut donner son sang ?

Toute personne âgée de 18 à 60 ans au plus, dont le poids est de 50 kg et plus et qui est en bonne santé apparente.

A quelle fréquence peut-on donner du sang ?

On peut donner du sang tous les trois mois. A partir du 2ème don, on reçoit la carte de groupe sanguin et à partir du 3ème la carte de donneur de sang.

Peut-on être infecté ou manqué de sang après un don ?

Non ! Le don de sang ne présente aucun risque car le matériel utilisé est stérile et à usage unique. De plus, il est détruit après chaque don. Par ailleurs, on ne prélève que 450ml par poche. Or, le corps humain contient, en général, 4 à 5 litres de sang, soit 1/13ème de son poids. De surcroît, le volume de sang prélevé est aussitôt remplacé par l’organisme.

A qui va servir le sang prélevé ?

Les anémiés ; les femmes (dans les cas d’hémorragie à l’accouchement) ;

les victimes d’accidents de la route ; pendant les interventions chirurgicales ;

les grands brûlés ; les drépanocytaires ;

Les Hémophiles ; etc.

Quel est le coût de cession d’une poche de sang ?

Le sang n’est pas vendu, il est cédé à un coût forfaitaire fixé par l’Etat de Côte d’Ivoire. Ce coût est une contribution de la population aux frais de production de la poche de sang.

HÔPITAUX

POCHES ADULTES

POCHES ENFANTS

CHR, HOPITAUX GENERAUX, FSUCOM

2.000 FCFA

1.000 FCFA

CHU, HOPITAUX CONFESSIONNELS

5.500 FCFA

3.000 FCFA

CLINIQUES PRIVEES

25.000 FCFA

12.500 FCFA

Très important à savoir :

une femme peut donner son sang six mois après le sevrage de son enfant ;

les règles n’empêchent pas le don de sang.

Comme nous le voyons, tous, nous pourrons avoir besoin de sang à un moment donné de la vie. Alors, donnons du sang, donnons maintenant, donnons souvent !

Les lieux de collecte :

ABIDJAN

VILLES DE L’INTERIEUR

Treichville CNTS : 21 35 57 23

Abobo Sud : 24 49 54, 60

Yopougon PMI : 23 46 61 64  

Cocody CHU : 41 57 48 60

Abobo Baoulé : 01 05 07 49 

CHU Yopougon : 02 54 95 84

 

Abengourou ; ancien dispensaire urbain : 02 93 81 53

Aboisso ; CHR : 40 65 72 35

Adzopé ; CHR : 41 57 48 63

Dabou ; Hôpital général : 40 65 72 35

Agboville ; CHR : 23 54 81 18 

Daloa ; CHR : 32 78 02 72

Bonoua : Hôpital général : 40 65 72 37 

Gagnoa ; CHR : 40 65 72 34

Bouaké ; CHU : 02 03 66 71   

Korhogo ; CHR : 41 57 48 58

San-pedro ; CHR : 41 57 48 59

Toumodi ; CHR : 02 50 19 24  

Yamoussoukro ; Médico-scolaire : 30 64 07 28

Bongouanou ; Hôpital général : 01 0767 54 

Bouna : en face du CHR : 41 73 75 07

Man ; aux grandes endémies : 41 73 78 42

Ferkessédougou ; Hôpital général : 01 07 67 86

Odienné ; CHR : 41 73 78 42

 

Pour toute information complémentaire, le Centre national de transfusion sanguine vous attend :

KM4 Bd de Marseille, BPV 15 Abidjan, Tél : 21 35 57 23

Site web : www.cnts.org

Page Facebook : www.facebook.com/cnts.rci

A lire aussi