Vierge et enceinte ! Comment est-ce possible ?

09 août 2017 PAR
A 22 ans, je suis complètement désabusée. Comment moi, qui n’ai jamais eu de rapports sexuels de quelque sorte que ce soit, je peux me retrouver avec une grossesse ?

Je m’étais fixée un but : me marier vierge. En clair, le premier rapport sexuel de ma vie devrait se faire la nuit de mes noces. Je n’avais aucune envie qu’un homme vienne jouer avec mon corps et me laisser tomber ensuite. Mon fruit défendu, je le réservais donc à l’homme qui m’emmènerait devant l’autel.

Alors, pendant ma vie scolaire, je me suis éloignée de tout ce qui, selon moi, pouvait constituer des occasions de chute. Les sorties au-delà de 18h, les virées entre amis… étaient des plaisirs que je m’interdisais.

Mes parents, évidemment, étaient très heureux et fiers d’avoir une fille comme moi. Très pieux, ils nous avaient donné, à mes frères et moi, une éducation basée sur la religion. Très souvent, ma mère, pour encourager ma décision, me citait quelques paroles des Saintes Ecritures : « Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps. » Ou encore, « celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous … Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu ».

Après l’obtention de mon BAC, j’ai été orientée à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Mes parents, vivant à l’intérieur du pays, ont refusé que je prenne une chambre au Campus pour éviter les mauvaises fréquentations et les tentations de toutes sortes. Ils m’ont donc loué un studio à Cocody.

Les trois premières années; je me suis consacrée uniquement à mes études. Après ma licence, j’ai commencé à fréquenter un peu plus les jeunes de mon âge, surtout Marius. Il était charmant et avait quelque peu la même vision que moi : pas de rapports sexuels en dehors du mariage.

Alors, nous avions commencé à flirter. Des embrassades par-ci, des caresses par-là. Mais jamais de pénétration même si quelquefois, nous nous retrouvions à poil pour des câlins plus osés.

Seulement voilà, il y a quelque temps, j’ai commencé à me sentir « bizarre ». J’avais de fortes nausées tôt le matin et j’avais surtout envie de rendre tout ce que j’avalais. J’avais même perdu l’appétit.

Pensant à un palu, je suis allée en consultation à l’hôpital. Et c’est là, après examen, que le médecin m’a conseillé de faire un test de grossesse. Tellement surprise, j’ai éclaté de rire avant d’annoncer au docteur que jamais un homme ne m’avait touchée. Il a paru décontenancé, mais m’a quand même conseillé de le faire pour éloigner tout doute.

Hier, j’ai acheté un test de grossesse en pharmacie. Je l’ai fait, tôt ce matin ; et là que vois-je ? Deux traits rouges bien visibles qui m’informent que je suis enceinte.

Aidez-moi à comprendre comment cela se peut-il, vu que je n’ai jamais fait l’amour !
Shishi la sulfureuse

A lire aussi