Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es…

06 avril 2016 PAR

Peter Menzel n’est pas un photographe comme les autres. Photoreporter de renommée mondiale, ses clichés, qui lui ont valu de nombreuses récompenses, ont fait le tour du monde et été publiés dans des revues prestigieuses comme Géo, Le Figaro, Paris Match, El Pais, National Geographic, le New York Times, Time magazine… mais sa marque de fabrique pour ainsi dire, est la vision globale de l’humanité qu’il s’efforce de restituer à travers ses photos. À l’instar d’un Yann Arthus-Bertrand qui observe, lui, la Terre dans son ensemble, Peter Menzel a accompli un travail phénoménal sur l’espèce humaine, notamment via ses possessions matérielles et… ses différents régimes alimentaires. C’est l’objet de cette série, qui passe en revue la vie quotidienne de familles originaires de 24 pays du monde, à travers leur rapport à la nourriture. Pour ce faire, le photographe a demandé à ses modèles de poser dans leur pièce à vivre, entourés de leurs provisions pour une semaine. Si la mise en scène est réduite à sa plus simple expression, ce catalogue des habitudes alimentaires à travers le monde est bien plus éloquent qu’une liste de course, un ticket de caisse ou une loufoquerie d’artiste supplémentaire. Derrière les empilements et les alignements plus ou moins soignés de nourriture, c’est tout une façon de vivre qui se dévoile au regard : les budgets alloués aux provisions et donc les variantes de pouvoir d’achat en fonction du pays et du statut socio-économique, la composition des cellules familiales, le type d’habitat et le mode de vie, la place accordée aux produits de la terre, à la nourriture industrielle, au gibier ou à la junk food, etc. Bref : une ode à la diversité de notre société contemporaine abordée par le biais d’un fondamental biologique commun à toutes les espèces : le besoin de se nourrir. Une petite question subsiste néanmoins : et en Côte d’Ivoire, ça donnerait quoi ? La réponse by Yéyé, bientôt sur vos écrans !

Yéyémagazine

A lire aussi